Hello ! Aujourd’hui, on va parler patates ! Comme pas mal de monde, j’avais lu des articles sur les tours de pommes de terre qui « peuvent produire jusqu’à 100 kilos par pied ». Après en être restée bouchée bée, j’étais évidemment tombée sur les articles qui expliquent que c’est impossible. Le désaccord porte essentiellement sur le rendement de 100 kg, mais également sur les quantités d’eau nécessaires pour arroser ce monument de terre. Le principe de la tour de patates, c’est de débuter avec peu de terre. A chaque fois que la plante pousse de 20/25 cms, on en ajoute un petit peu ce qui permet àRead More →

« La vie secrète des arbres » est le livre événement de Peter Wohlleben, garde-forestier allemand. Difficile de passer à côté, le livre est partout et figure en tête des ventes sur Amazon. C’est un livre formidable et fascinant. Même ceux qui possèdent des connaissances solides sur le sujet seront étonnés par ce livre. Peter Wohlleben a observé avec minutie les arbres de sa parcelle. Il les connaît par coeur et a eu l’occasion de les voir évoluer sur de très longues périodes. Le livre débute par une de ces observations. Alors qu’il se promenait dans cette forêt dont il connaît les moindres recoins, il a croisé uneRead More →

On l’attendait avec impatience, le mois de mars, mois des semis est là ! D’abord, petit bilan du balcon. Il a été laissé « en jachère » pendant  » 3 mois. Pas d’arrosage, pas de voile contre le gel, les plantes sont élevées « à la dure ». J’avais acheté de quoi les emballer « au cas où » une vague de froid terrible les menacerait mais il n’y a eu du givre qu’une fois sur mon balcon (avantage du balcon…) et les plantes ont parfaitement tenues. Actuellement sur le balcon : la bruyère d’automne à destination des abeilles jaunie. Je vais tenter de la conserver, mais j’ai l’intuition que ce n’estRead More →

Bonjour à tous, J’ai été absente mais les plantes ont continuer de pousser ! A la fin de l’été, j’ai commandé sur le site de la Ferme de Saint Marthe des graines de radis d’hiver, de bourraches, de lin et de salades romaines (tardives). J’avais également des pommes de terre Pompadour qui trainaient dans la cuisine et qui ont germé. J’ai profité de la bonne énergie de la fin de l’été pour m’essayer à la fameuse « tour de pommes de terre ». J’ai donc semé les graines dans la foulée. L’objectif était surtout de tester et de m’amuser en attendant le printemps. J’ai repiqué en septembreRead More →

C’est parti ! Pas question d’attendre mars prochain et la période des semis pour commencer à aménager mon balcon. Voici l’histoire de ma plante numéro 1. Mon premier pas vers l’introduction d’une biodiversité dense (bien sûr !) remarquable (évidemment !) et le retour (certain !) des pollinisateurs dans mon quartier. La semaine dernière, je déambulais tranquillement dans les rues pendant ma pause déjeuner, lorsque soudain, que vois-je ? Une abeille ! Parfaitement, une abeille en plein coeur de Paris dans le 9ème arrondissement. En réalité, elle devait venir des ruches de l’Opéra de Paris, mais ne minimisons pas ses efforts ! Ni une, ni deux, je laRead More →

Allez, cette fois on se lance : quels sont nos atouts et nos contraintes ? Par où commencer ? Comment procéder ? Les inconvénients : La surface bien sûr ! Coup de chance, la taille du potager ne fait pas toujours le jardinier, et la permaculture en n’alignant pas les carottes en rang d’oignons permet de résoudre en partie ce soucis. Néanmoins, petite message aux ambitieux, sachez-le, il sera difficile de devenir autonome grâce à votre balcon. La matière première : les sacs de terreaux dans le Uber, ou le compost dans le panier du Velib’, et la bale de paille à l’arrière de laRead More →

En créant ses propres semences de tomates, Pascal Poot a réussi un petit miracle : faire pousser ces fruits réputés délicats sur des terres sèches et caillouteuses. Ceux qui n’ont jamais cultivé de tomates trouveront peut-être la démarche logique, pourtant la plupart des cultivateurs et des jardiniers ne procèdent pas de cette façon. La méthode traditionnelle ressemble davantage à cela : on achète des plants, que l’on repique, que l’on arrose (souvent abondamment), auxquels on appose un tuteur et qui finissent par attraper le mildiou. On sauve quelques tomates, on retourne la terre, on y ajoute du compost et c’est reparti pour une autre année. PascalRead More →