Quel est le bon mois pour débuter ses semis ? Voici une question qu’elle est bonne et importante. Si vous vivez – comme moi – dans la moitié nord de la France, alors, ces conseils pourraient vous être utiles. Après plusieurs tentatives et essais, perso, je débute mes semis… Le plus tôt possible. L’an dernier je les avais lancés à la mi-mars, mais cette année, je pense que je vais m’y employer encore plus tôt, c’est à dire vers la fin du mois de février (le temps de me « refiller » en godets car je n’en ai plus^^) Je le constate en ce moment même, les journéesRead More →

Allez, c’est le moment de vous faire un nouveau tour du balcon. Si vous avez manqué les épisodes précédents, voici les articles concernés : Le balcon début mai 2018 Le balcon à la sortie de l’hiver (mars 2018) Je pense que je vais créer un tag spécifique à ces petits tours du balcon, afin que vous puissiez accéder facilement aux différentes étapes. Ce début de printemps a été marqué par une véritable frénésie. Les plantes ont poussé extrêmement vite. C’est un vrai plaisir de constater leur évolution au quotidien. J’ai été chanceuse, car contrairement à l’an dernier, nous n’avons subi aucune invasion. (L’an dernier, les puceronsRead More →

Tout d’abord, un grand merci car… Je constate que vous êtes de plus en plus nombreux sur le blog ! 🙂 Le printemps doit aider. J’espère donner aux lecteurs l’envie de se lancer, ce serait vraiment sympa 🙂 Ensuite, nous avons débuté à la maison, un grand tri et un virage léger en direction du « Zéro déchet ». J’ai commencé à rédiger un article sur le sujet. Ce n’est pas vraiment l’objet du blog, mais finalement tout se tient. Si cela vous intéresse, dites-le moi 🙂 C’est parti pour le tour du balcon ! En mars, la nature commençait à peine à s’éveiller. En avril, toutRead More →

Avant de parler de semis, je vais faire un petit point sur l’hiver puisque j’ai été honteusement absente de ce blog durant cette saison. (En même, il n’y avait pas grand chose à signaler…) J’ai eu des tomates jusqu’à la fin du mois d’octobre. Les plants jaunissaient, séchaient mais les tomates murissaient malgré tout. Comme quoi, quand on parle de fruits et légumes « de saison » il ne faut pas être trop rigide. Quand il a été clair que plus rien ne bougerait plus, j’ai simplement couché toutes les plantes dans les bacs. Les tomates, les fraises, le basilic, la menthe… J’ai rabattu toutes les branchesRead More →

DATE DES SAINTS DE GLACE – Au mois de mars dernier, je regardais la météo avec mon beau père qui a maintenant plus de 80 ans et presque autant d’années d’expérience en jardinage. Le présentateur prédisait du gel pour la fin de la semaine, je me suis mise à trembler pour mes plantes ! Réponse laconique de mon beau père : « Les Saints de Glace arrivent en avance, cette année ! » Et si la sagesse populaire avait raison ? En tout cas, la lune rousse et les Saints de Glace constituent des points de repère intéressants (à défaut d’être scientifiquement prouvés) pour les jardiniers quiRead More →

En mars, mon balcon ne ressemblait pas à grand chose. Quelques pots de terre à nue et beaucoup de pucerons (si vous avez manqué l’épisode !) Voici à quoi il ressemble fin avril : À grand renfort de savoir noir, je suis parvenue à endiguer la progression de pucerons. Je continue d’ouvrir l’oeil ! Dès que les températures grimpent… Des abeilles viennent butiner ! Ça, c’est vraiment une bonne nouvelle pour moi. Moins pour elles, car j’ai encore peu de fleurs. Heureusement, le jardinier de ma commune est très fort et les jardins publics sont magnifiques. (Je vous en ferai une visite à l’occasion.) LesRead More →

En créant ses propres semences de tomates, Pascal Poot a réussi un petit miracle : faire pousser ces fruits réputés délicats sur des terres sèches et caillouteuses. Ceux qui n’ont jamais cultivé de tomates trouveront peut-être la démarche logique, pourtant la plupart des cultivateurs et des jardiniers ne procèdent pas de cette façon. La méthode traditionnelle ressemble davantage à cela : on achète des plants, que l’on repique, que l’on arrose (souvent abondamment), auxquels on appose un tuteur et qui finissent par attraper le mildiou. On sauve quelques tomates, on retourne la terre, on y ajoute du compost et c’est reparti pour une autre année. PascalRead More →