En lisant des textes de Darwin sur la fécondation des orchidées, je me suis piquée de curiosité pour l’espèce, et notamment pour la fameuse « orchidée de Darwin » (angraecum sesquipedale). Il s’agit d’une fleur qu’il avait repérée lors d’un de ses voyages à Madagascar. En observant son éperon particulièrement long au fond duquel se trouvait la glande à nectar, il en avait déduit qu’il devait exister quelque part sur l’île, un papillon possédant une trompe d’au moins 25 cm qui serait apte à butiner cette orchidée en particulier. En effet, les orchidées ne peuvent survivre que si elle a fidélisé un pollinisateur. Darwin explique : « Qu’un telRead More →