Je vous ai suffisamment ennuyé avec mon osmie cornue, pour ne pas vous signaler cette incroyable nouvelle.

Si dans mon petit coin de banlieue, nous observons régulièrement des pigeons et des tourterelles (!) les petits oiseaux sont plus rares (ou en réalité… totalement absents.)

Depuis que le potager a pris place sur le balcon, nous recevons la visite régulière d’abeilles, de bourdons ou de papillons mais les oiseaux restent aux abonnés absents.

Enfin ça, c’était avant. Il y a un mois (à la fin de l’été) : nous avons reçu une visite surprise. Une jolie petite mésange s’est posée sur l’un des bacs et a commencé à fouiller dans les pieds de haricots que j’avais laissé séché sur place.

Elle venait faire le plein de petites brindilles sèches.

Une mangeoire pour notre mésange

Ni une, ni deux. Il a été décidé qu’une mangeoire s’ajouterait à notre petit dispositif spécial « biodiversité ».

Comme vous le savez, nous avons déjà un hôtel à insectes qui a hébergé plusieurs générations d’osmies.

Mon choix s’est donc porté sur une petite mangeoire adaptative achetée chez Nature & Découverte (je ne suis toujours pas « si » bricoleuse ;)) que vous pouvez retrouver ici. (C’est un vrai lien, je ne fais aucun partenariat, ni affiliation ! N’ayez crainte ! 😉

Depuis nous recevons sa visite régulière. Pas tous les jours (il ne faut pas abuser des bonnes choses) mais de temps en temps, souvent en matinée, elle vient picorer dans la mangeoire que nous lui avons installé.

Évidemment, je n’ai jamais pensé à la prendre en photo, mais j’essaierai de penser à la filmer la prochaine fois.

Encore une jolie petite victoire ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *